Douleurs pelviennes

Les douleurs pelviennes sont une pathologie fréquente. La difficulté de la prise en charge vient de la méconnaissance de la physiologie de la douleur, de la dispersion des patients, de l’intrication du symptôme douleur avec d’autres symptômes fonctionnels, de l’impact psychologique et socio-professionnel et des difficultés relationnelles thérapeute-patient sur ce sujet.

L’objectif de cet enseignement est de proposer une approche correcte et simplifiée des différents types de douleur, de les aborder selon des protocoles diagnostiques et thérapeutiques précis, mais aussi de développer un réseau d’équipe et de correspondants.

Cette formation est organisée en quatre jours de cours ; elle comprend une introduction théorique mais est surtout axée sur la pratique.

 

Premier volet : Les névralgies pudendales et autres

-  Qu’apportent l’anatomie et la physiologie à la compréhension des douleurs pelvi-périnéales rebelles ?

-  De la physio-pathologie au démembrement clinique des douleurs pelvi-périnéales

-  Examen clinique et explorations fonctionnelles

-  Les traitements :

  • Thérapeutiques médicamenteuses
  • Les blocs analgésiques et les techniques de neuro-modulation
  • Les techniques chirurgicales
  • L’approche psychologique
  • Approche globale pluridisciplinaire

-  Bilan et diagnostic kinésithérapique

-  Examen clinique, recherche des points douloureux

-  Méthodes rééducatives :

  • Techniques périnéales : techniques manuelles, biofeedback, électrostimulation
  • Techniques musculo-tendineuses
  • Techniques ostéopathiques, thérapie manuelle
  • Techniques globales

-  Etude des protocoles thérapeutiques

-  Pratique des différentes méthodes rééducatives

 

Second volet : Dyspareunies, Vestibulodynie, Vaginisme

Plus d’une femme sur dix souffre de dyspareunie. La vestibulodynie est une forme de vulvodynie locale, considérée comme la cause la plus fréquente de la dyspareunie ; elle est souvent accompagnée d’une hypertension des muscles du plancher pelvien et d’une augmentation des réactions protectrices musculaires. Les mêmes outils et connaissances utilisés par les kinésithérapeutes pour traiter les pathologies uro-gynécologiques classiques peuvent être adaptés pour traiter certaines dyspareunies.

-  Dyspareunies-vestibulodynies-vaginisme : définitions, physiopathologie

-  Les cicatrices douloureuses

-  Evaluation et approche médicale

-  Anamnèse, bilan fonctionnel

-  Révision, pratique du bilan-testing périnéal

-  Considérations spécifiques pour l’évaluation de la dyspareunie

-  Protocoles thérapeutiques et suivi

-  Considérations psychologiques et approche multidisciplinaire

-  Techniques manuelles : Session théorique et pratique

-  Exercices, biofeedback, électrostimulation

-  « Techniques d’insertion » : sessions pratiques

 

Horaires : les cours ont lieu de 9h à 17h30 - accueil des participants dès 8h30

 

Enseignants :             

 

Dr Anne-Geneviève HERBAUT – Neuro-urologue aux CHU Ambroise Paré et Erasme. 

Dr Katleen JOTTARD - Chirurgien au C.H.U Brugmann.

Dr Nicolas BRASSARD  - Radiologue interventionniste au C.H.U Ambroise Paré.

Dr Ornella ACCAPUTO - Dermatologue spécialiste des pathologies génito-pelviennes.

Dr Eve MARTY - Gynécologue au C.H.U Ambroise Paré.

Jean-Marc TROVARELLI - Kinésithérapeute spécialisé et ostéopathe

Guy GROSDENT - Ostéopathe D.O.  Chargé de cours / enseignant / assistant à la Belso Belgian School Of Osteopathy

Guy VALANCOGNE - Masseur Kinésithérapeute DE et périnéologue

Alexandrine CLOSE - Kinésithérapeute spécialisée et sexologue

Anne-Sophie CHIAVETTA – Kinésithérapeute spécialisée en pelvi-périnéologie

 

Responsable de la coordination des cours : Anne-Sophie Chiavetta

 

Responsable de la formation pratique : Guy Valancogne

 

 

Informations pratiques

Prix 820 €
Nb de séminaires 1
Nb de chèques-formation
En savoir plus
28
Nb de UFC Pro-Q-Kine
0-Refus PQK pour 2022

Date(s) de formation

Aucune session prévue pour le moment.